Information

Retrouvez les dernières mesures prises pour limiter la propagation du Covid-19 sur www.verviers.be/covid-19

Moment culturel du 17 novembre

Découverte de deux œuvres de Johann Barthold Jongking (1819-1891)

Johan Barthold Jongkind (1819-1891) est un peintre paysagiste hollandais qui vécut principalement en France. Après une solide et traditionnelle formation de paysagiste en Hollande, Jongkind arrive en France en 1846. Il se lie avec Eugène Isabey (1803-1886) qui lui fait découvrir les couleurs et les effets de lumière des plages normandes. En 1862, il rencontre Eugène Boudin (1824-1898), un peintre qui jouera un rôle important dans la genèse de l'impressionnisme. Un goût commun pour le paysage exécuté sur le motif ainsi que pour l'étude des effets de la lumière sur le ciel et sur les plans d'eau rapproche les deux hommes. En 1863, Jongkind se fixe à Honfleur. En 1878, l'artiste s'installe à La Côte-Saint-André dont les paysages de neige l'aident à retrouver dans ses toiles les variations lumineuses. Rongé par l'alcool, il termine son existence à l'asile d'aliénés de Grenoble.

Héritier des paysagistes hollandais du 17e siècle, Jongkind construit des perspectives classiques aux vastes horizons où se répand une lumière de très grande qualité. Les peintres de son époque, dont Edouard Manet et Claude Monet, furent séduits par son audace qui annonce dès 1860 l'impressionnisme. Les tableaux à l'huile de Jongkind ne se rattachent cependant pas à ce courant, car ni la division du ton ni l'emploi de la couleur-lumière n'apparaissent dans ces huiles. En revanche, dans ses dessins et dans ses aquarelles, Jongkind fait preuve d'une rapidité d'exécution que les impressionnistes s'efforceront à leur tour d'acquérir. «

Nous nous retrouverons très vite avec d’autres œuvres expliquées par Carla.

Actions sur le document
Afficher ces pages dans www.verviers.be